À PROPOS

Histoire technique de la technique : œuvre de techniciens nécessairement, sous peine d’erreurs graves, de confusions forcées, de complète méconnaissance des conditions générales d’une fabrication. Mais œuvre de techniciens ne s’enfermant ni dans leur époque, ni dans leur territoire, et donc capables non seulement de comprendre et de décrire, mais encore de reconstituer un outillage ancien en archéologues exacts et ingénieux ; d’interpréter les textes en historiens sagaces ; […]

— Lucien Febvre

« Réflexions sur l’histoire des techniques ». Annales d’Histoire économique et sociale, n° 36, 1935, p. 531.

Université

Passionné par le Moyen Âge et la géométrie, Christophe Nevoso débute son parcours atypique à l’université dans les années quatre-vingt-dix. Il y étudie l’histoire médiévale, ainsi que l’archéologie et la paléographie.

Formation

A l’issue de ce cursus, il entreprend différentes actions de formation et apprend, auprès de Maîtres artisans, le travail du bois dans des disciplines telles que la charpente, la menuiserie ou encore le tournage.

Géométrie

Parallèlement, il approfondit ses connaissances de la géométrie et de son histoire, ce qui lui permet, après plus de vingt années d’apprentissage, de les associer aisément à sa pratique professionnelle.

Aujourd’hui historien des techniques, il mobilise pleine­ment ces différentes qualifi­cations dont la combinaison reste indispensable pour mener à bien toute expéri­men­tation d’ordre archéologique. C’est dans ce cadre qu’il conçoit des répliques de pièces historiques réalisées dans des conditions les plus proches possible de celles de l’époque concernée (matériaux, outils, techniques).

Recevoir notre lettre d’information

L’histoire n’a d’intérêt que si elle est recherche de la vérité ; elle cesse de s’appeler Histoire dès qu’elle est autre chose.
— Régine Pernoud
Pour en finir avec le Moyen Age. Paris : Seuil, 1979 [1re éd. 1977], p. 122.
Notre site respecte votre vie privée : les seules informations collectées sont celles que vous souhaitez nous confier.
Praesent libero. id, risus. elit. id leo. nunc facilisis suscipit mattis mi,